Highlights du mois d'octobre

Pour ceux et celles qui attendaient mes highlights pour le mois d'octobre, les voici avec quand même beaucoup de retard... Le début du mois de novembre a été difficile pour moi côté santé et mes highlights n'étaient pas une priorité.

J'ai eu beaucoup de difficulté à trouver des highlights pour ce mois-ci puisque mes ennuis de santé ont fait en sorte que je suis restée plus souvent qu'autrement à la maison. J'ai passé la majorité de mes journées assise ou couchée à ne pas vraiment bouger. #ilfautcequilfaut


Le premier highlight est relié à ma belle Charlie. Elle peut maintenant faire des casse-têtes de 48 morceaux par elle-même! Je suis si fière d'elle!

Le deuxième highlight est ma sortie aux citrouilles. N'étant pas en très grande forme, j'ai dû choisir entre les pommes et les citrouilles. Les citrouilles l'ont remporté. Nous nous sommes perdus dans le labyrinthe (Oui, oui! Nous avons triché pour en sortir. #coupable) puis nous avons cueilli nos citrouilles. Petites parenthèses, le lendemain, j'ai fait une journée de suppléance, la seule depuis le début de l'année scolaire. J'avais obtenu un remplacement indéterminé, mais je n'ai malheureusement pas été capable de l'honorer... J'ai fini la journée avec beaucoup de douleur. #directionurgence


Le troisième highlight est la fête d'Halloween. Nous avions un souper costumé avec des amis. Je me suis déguisée en Black Widow (Veuve noire) des Avengers. Bon, je n'ai pas trop l'air de Scarlett Johansson, mais j'étais costumée! C'est l'intention qui compte!

J'espère que vous avez passé un beau mois d'octobre! Maintenant, mettons le cap vers novembre! Je sais que vous travaillez fort pour finir toute la correction que vous avez à faire avant d'entrer vos notes pour les bulletins. Vous passerez tous à travers! Ne lâchez pas!





post signature

Nouveautés chez Scholastic : Novembre 2018

Ce mois-ci, j'ai reçu deux nouveautés des éditions Scholastic : un album et un livre documentaire. Il s'agit de Entre ciel et mer des Frères Fan ainsi que Bizarre mais vrai! Noël de National Geographic Kids.



ENTRE CIEL ET MER
Auteurs : Les Frères Fan


"Félix vit pour la mer, et la mer vit pour lui. Chaque fois qu'il regarde par la fenêtre, il se souvient des histoires que son grand-père lui racontait au sujet de l'endroit où l'océan rejoint le ciel, où les baleines et les méduses s'envolent, et où les oiseaux et les châteaux flottent." Source : Éditions Scholastic


Je suis très contente d'avoir reçu cet album puisque je le voyais passer sur les réseaux sociaux depuis quelques jours et il m'intriguait. Non seulement ses illustrations sont sublimes, mais la dorure de la première couverture lui donne un petit aspect magique. Les Frères Fan font des illustrations à couper le souffle (et je n'exagère à peine)! Ils ont entre autres signé des oeuvres telles que Le jardinier de la nuit, Le bateau aux bois majestueux et Plus noir que la nuit. Cela pourrait être intéressant d'apprécier différentes illustrations des livres des Frères Fan. Mme Shanna propose d'ailleurs une feuille pour apprécier leurs oeuvres en arts plastiques. Vous pouvez la télécharger gratuitement sur Mieux Enseigner. L'histoire, quant à elle, est mignonne. Elle raconte l'histoire d'un petit garçon qui rêve de faire honneur à son grand-père aujourd'hui décédé en construisant un bateau pour naviguer entre ciel et mer. L'univers fantastique est enveloppant. C'est à faire rêver (pour ne pas faire de jeu de mots)!

sur 5



BIZARRE MAIS VRAI! NOËL
par National Geographic Kids


Tous les livres de la collection Bizarre mais vrai! sont intéressants. Mes élèves se les ont toujours arrachés. Ils sont tous très populaires. D'ailleurs, l'édition Dégueu! est sans contredit celle qu'ils préfèrent. Pourquoi? Relisez le titre et vous comprendrez… #lol Les élèves les dévorent et adorent partager leurs découvertes avec leurs camarades de classe. Les faits sont courts, bien imagés et faciles à comprendre. Les élèves qui aiment moins lire sont très attirés par ces livres. En plus d'être intéressants pour les élèves moins expérimentés, ils sont parfaits pour les élèves rapides qui finissent les tâches avant les autres. 

Question de les introduire dans ma bibliothèque de classe (quoi que les élèves n'ont pas vraiment besoin d'être convaincus pour les lire), je leur lis quelques faits lorsque nous avons cinq minutes à la fin des périodes. Chacun des livres contient 300 faits sur divers sujets. Le plus récent, vous l'aurez deviné, est celui qui porte sur Noël. J'étais tellement contente de le recevoir! Il fera sûrement plus d'un heureux. À quand celui en lien avec Halloween?

sur 5


Bonne lecture!

post signature

Description physique d'un personnage : L'automne

Si vous avez lu ma dernière publication, vous saviez que j'allais mettre prochainement en ligne un document permettant de pratiquer la description physique d'une personnage. Il s'agit en fait d'un petit carnet d'écriture contenant huit personnages à décrire. Tous les personnages sont en lien avec l'automne et la fête d'Halloween. Ce n'est pas tout à fait celui que j'ai utilisé  avec mes élèves de deuxième année l'année dernière puisque j'ai décidé de le revamper un peu avant de le mettre ligne pour vous. 

Avant de distribuer les carnets aux élèves, j'ai bien sûr vu avec eux ce qu'était une description physique. Nous nous sommes amusés à nous décrire. Ensuite, j'ai affiché au tableau blanc interactif (TBI) l'image d'un personnage. Nous avons énuméré ses caractéristiques physiques puis nous avons fait des phrases ensemble. Ils sont rapidement devenus bons pour décrire physiquement un personnage en utilisant autre chose que la couleur. D'ailleurs, nous nous sommes fait un petit mur de mots chics pour décrire nos personnages (poilu, visqueux, etc.). Au début, nous avons décrit physiquement un personnage à chaque jour puis nous avons espacé les périodes d'écriture dans le carnet. Les élèves aimaient beaucoup écrire dans le carnet puisqu'ils devaient colorier le personnage avant d'écrire. Évidemment, je donnais un temps maximal pour le coloriage puisque des élèves auraient pris la période en entier pour colorier. La plupart du temps, après chaque période d'écriture, je projetais avec la caméra sur le TBI la description qu'un élève avait écrit dans le but de la bonifier ou de la donner en exemple. Bref, ce petit document peut être très utile malgré sa simplicité. Si celui-ci vous intéresse, je vous invite à cliquer sur l'image ci-dessous pour obtenir plus de détails ou pour vous le procurer.


N'hésitez pas à laisser des commentaires ici-même sur le blogue ou dans l'une de mes boutiques. Vos commentaires sont importants pour moi et me permettent d'améliorer mes documents afin qu'ils vous conviennent davantage. J'ai l'intention de produire un carnet pour la description de personnages sous le thème de l'hiver. Restez à l'affût si ce genre de documents vous intéressent. À la prochaine!

post signature

Le costume de mon prof

L'année dernière, j'ai demandé à mes élèves de deviner mon costume d'Halloween. Ils devaient dessiner ce costume puis le décrire par écrit. C'est d'ailleurs l'une des traces que j'ai utilisée pour évaluer la compétence en écriture. Préalablement, nous avions vu la description physique d'un personnage. Les élèves se pratiquaient à décrire un personnage à tous les jours dans un petit carnet. Je crois que j'ai aussi oublié de mettre en ligne ce carnet. Pour le moment, je ne le trouve pas sur mon ordinateur, mais dès que je le trouve, je le mets en ligne. Je sais qu'il est trop tard pour faire cette activité d'écriture avec vos élèves, mais si le document vous intéresse, je le partage avec vous gratuitement. Il s'agit d'un document PPT pour que vous puissiez "coller" votre visage sur le bonhomme. (Fous rires garantis des élèves) Vous n'avez qu'à cliquer sur l'une des images ci-dessous pour le télécharger.

https://drive.google.com/open?id=1IrwjDfDHAgV0-P3iY_IRDKGKXXb2YnQD 


Je vous reviens avec le carnet d'écriture très prochainement. J'ai même trouvé des documents de Saint-Valentin qui n'ont pas été mis ligne… #blogueuseindigne Joyeuse Halloween!

post signature

Nouveautés pour la collection noire des éditions de La Courte Échelle

Un des plaisirs d'Halloween est de lire des histoires qui nous font frémir de peur. Bien qu'Halloween représente le plaisir dans plusieurs livres pour enfants, le mystère, la peur et l'horreur font bien partie de la littérature pour la jeunesse. D'ailleurs, j'ai récemment découvert la collection noire publiée aux éditions de La Courte Échelle. Bien que les livres de la collection ne soient pas des suites, ils ont comme points communs les enquêtes, le suspense et l'horreur. Certains conviennent plus aux plus jeunes, d'autres aux plus vieux. Comment s'y retrouver? La maison d'éditions les a classés dans trois catégories d'âge : 7 ans et + (une lune), 9 ans et + (deux lunes) et 11 ans et + (trois lunes). Trois petites lunes sur les couvertures ainsi que la reliure nous indiquent le degré d'horreur. Ces romans sont sans contredit des musts pour l'automne et Halloween.



La semaine dernière, les éditions de La Courte Échelle m'ont envoyé les deux plus récents romans de la collection noire, L'étrange fille au chat et Tu n'as rien à craindre des cimetières. J'étais vraiment très heureuse et excitée de les recevoir. J'ai donc entrepris de les lire rapidement. 

L'ÉTRANGE FILLE AU CHAT

Le roman L'étrange fille au chat étant classé sept ans et plus, j'ai décidé de le lire en premier. Je l'ai lu en moins de trente minutes. Bien qu'ils soient classé sept ans et plus, il s'adresse davantage (selon moi) aux élèves du deuxième cycle pour une lecture à soi. Celui-ci est très approprié pour les élèves de deuxième année, mais j'aurais tendance à leur en faire la lecture. J'ai trouvé que l'horreur était bien peu présente dans ce livre, ce qui fait qu'il est totalement adapté aux plus jeunes lecteurs. Cela n'empêche pas qu'il y ait une bonne dose de mystère dans ce livre de Rémy Simard et Julie Rocheleau.


"Lucien emménage sur une île des Caraïbes avec ses parents. Le premier jour de classe, les autres élèves le regardent d’un air curieux. Ils chuchotent entre eux, racontent que le petit nouveau habite dans la maison de Bibi. C’est pourtant impossible. La maison dans laquelle Lucien et sa famille se sont installés vient tout juste d’être construite. Qui est donc cette mystérieuse Bibi ? D’où vient ce chat noir qui s’est installé dans la chambre de Lucien ? Et pourquoi le vieux pneu se balance tout seul dans l’arbre situé devant la maison ? Au milieu de la nuit, pendant un orage, le garçon obtiendra des réponses, mais elles seront tout sauf rassurantes…" Source : La Courte Échelle

TU N'AS RIEN À CRAINDRE DES CIMETIÈRES

J'ai par la suite lu Tu n'as rien à craindre des cimetières classé neuf ans et plus. Bien que celui-ci s'adresse aux élèves du deuxième cycle, il convient tout autant aux élèves du troisième cycle. L'horreur et le mystère sont évidemment beaucoup plus présents dans ce deuxième roman que dans l'autre. Je dois avouer que mon cœur s'est affolé à la lecture de plusieurs des passages. L'auteur, François Gravel, a donc réussi sa mission. Bien que j'aie apprécié ma lecture, je me questionne encore sur la fin. J'ai eu beau lire et relire les derniers passages du livre, je demeure confuse. Je crois que c'était l'objectif de l'auteur, mais il reste que je ne suis pas habituée à ce type de fin et j'ai l'impression d'être restée sur ma faim (pour ne pas faire de jeu de mots). J'imagine que si l'adulte que je suis est confuse, les élèves le seront tout autant et interpréteront à leur façon la fin. Voici d'ailleurs une très bonne piste pour travailler une des quatre dimensions en lecture soit l'interprétation (#carnetdelecture). Ils auraient peut-être aussi envie d'écrire une lettre à l'auteur. Bref, voilà quelques pistes d'évaluation (rien de moins) en lien avec ce roman! 

"Les parents de Clara lui ont toujours dit qu’elle n’avait rien à craindre des cimetières. Ils n’ont d’ailleurs pas hésité à acheter une maison en bordure de l’un de ces immenses jardins parsemés de pierres tombales. Lorsque la jeune fille aperçoit des lueurs vaciller au-dessus des tombes par la fenêtre de sa chambre, elle éprouve quelques doutes. Quand l’une des petites flammes l’interpelle alors qu’elle traverse le cimetière en revenant de l’école, ses doutes se transforment en certitude : ses parents ne lui ont pas tout dit…" Source : La Courte Échelle

Je suis maintenant assoiffée pour lire les autres romans de la collection noire des éditions La Courte Échelle. Je crois qu'ils sont des perles [noires] à avoir en classe dans sa bibliothèque comme à la maison. Aussi, petit parallèle avec les mots chics, ces mots spéciaux qu'on utilise peu, mais qui enrichissent beaucoup nos textes. Les romans de la collection noire semblent en regorger. Ce qui ajoute une raison de plus de se les procurer… #clindoeil

Bonne lecture à tous!

post signature
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...